• Porridge maison : Pour un petit déjeuner gourmand, simple à réaliser, mais surtout sain ! La …

    Voir l’article
  • Avec V. on adore manger des pancakes. Et lors de nos brunchs, leur présence …

    Voir l’article
  • On rêverait avec V. d’avoir une hygiène de vie saine. Démarrer …

    Voir l’article
  • Je n’avais pas prévu de vous donner la recette aussi rapidement.. mais …

    Voir l’article
  • Si t’es au régime, sur le point de l’être, que tu culpabilises …

    Voir l’article
  • Pour celles et ceux qui me suivent sur Snap, vous avez pu voir qu’hier, …

    Voir l’article
  • Pendant longtemps, nous en avons vu sur Instagram, puis un jour.. Nous nous sommes dé…

    Voir l’article
  • Nous sommes plus « sâlé » que « sucré », mais cette recette de cookie, est sans conteste, …

    Voir l’article
  • Il y a quelques années, nous nous sommes lancées dans la confection de …

    Voir l’article
  • Depuis quelques semaines/mois je suis beaucoup moins présente sur les réseaux sociaux. Ou alors, une présence en dent de scie. Non pas que j’ai plus l’envie, bien au contraire.. mais il s’est passé beaucoup de choses au cours de cette année 2017 !

    Notamment le départ de plusieurs de mes collaboratrices.. Vous savez, quand vous travaillez avec des personnes, presque quotidiennement et que du jour au lendemain c’est terminé, ça change.

    Derrière un sourire, peut se cacher beaucoup de larmes..

    Je sais que vous êtes nombreux à penser tout savoir, tout connaitre de ma vie, car je vous partage relativement beaucoup de choses, mais sachez que je ne partage pas tout. Loin de là.. J’ai encore mon jardin secret !

    Sur les réseaux et dans la vie en générale, j’essaye d’avoir le sourire, d’être la plus positive possible. C’est rare de voir quand quelque chose ne va pas.. Je ne le montre pas facilement. Je me souviens d’une fois, ou j’étais en train de me plaindre auprès d’un « copain ».. Sauf que lui venait de se faire amputer d’une jambe, et je me suis sentie tellement stupide de me morfondre pour mes petits bobos, que je me suis promis de me secouer quand ça arriverait ! Pourtant, demandez à mes proches, je suis quelqu’un d’extrêmement sensible… Et quand ça pète, je pleure beaucoup.
    Je pense beaucoup aussi ! Je rentre dans un processus où je n’ai besoin que de moi et de moi-même. Un peu comme si je faisais ma propre thérapie.

    Et ces derniers temps, c’est ce qu’il s’est passé ! J’avais besoin de temps pour moi. De réfléchir à ce que j’allais faire.. Durant une courte période j’en suis venue à ne plus aimer ce que je faisais, à être dégoutée de mon métier, à ne plus aimer prendre soin de moi, ne plus aimer mon appartement.. (Bon quoi que…celui là, je ne l’ai jamais vraiment aimé).

    Quand l’envie de tout plaquer te guette…

    Je ne pensais qu’à envoyer tout foutre en l’air.. me barrer, et surtout ne pas rentrer. A plusieurs reprises je suis partie sur Bordeaux, Paris… pour me changer les idées.. Avec du recul, je pense que je fuyais la situation.

    J’avais peur de ce qu’il allait se passer, de devoir tout recommencer..de l’échec. Ça me faisait mal de voir le temps que j’avais passé avec des personnes.. Comme si je l’avais pour rien, que j’avais perdu mon temps. J’ai eu le droit à beaucoup de reproches, de méchanceté, comme si je n’avais jamais rien fait pour en arriver là.. Que tout m’était tombé dans les bras.. Je n’avais pas l’impression de mériter ces critiques..

    Tout ça, plus les problèmes de ma vie privée ont fait que j’ai commencé à être négative. Pendant quelques temps j’avais perdu mon entrain. Bon cela n’a pas duré bien longtemps.. Suffisamment, visiblement pour que vous soyez plusieurs à me demander ce qu’il m’arrivait..
    Mais comme je vous l’ai dis, étant de nature positive, il n’était plus possible pour moi d’être « morose ».

    Le temps fait bien les choses

    Il m’aura quand même fallu un peu de temps pour me recentrer, comprendre ce que je voulais, retrouver ma place.. Prendre du recul m’aura vraiment fait relativiser la situation, et comprendre que tout ça fait partie du jeu. Comme on dit « jamais un échec, toujours une leçon. »

    Déjà, je ne peux pas tout quitter, parce que je ne sais pas ce que je ferai. Et je ne peux pas abandonner tout ceux qui sont encore présents, mes clients, ceux qui m’ont encouragé, soutenu. Je tiens trop à vous, à cette activité, à ce style de vie…

    Nouveau départ

    J’ai donc décidé d’arrêter de me focaliser sur ce qui ne va pas, pour me concentrer sur mon quotidien. J’ai retrouvé mon sourire en arrêtant de me focaliser sur ce qui n’allait pas, mais plutôt en cherchant des solutions.

    C’est là que blog est arrivé, l’achat du loft, et le nouveau projet professionnel de V. Je me suis aussi fixée des objectifs pour cette nouvelle année. Des choses pour moi, que j’aime, et que j’avais mis entre parenthèse (sacrifié) pour le développement de mon entreprise.

    Je veux surtout me remettre au sport, cuisiner tous les jours, et voyager. Ma situation professionnelle et personnelle me le permettent. Je n’ai pas d’enfants, je suis mon propre patron, donc j’ai le choix de pouvoir faire les activités qui me plaisent si je m’organise bien, et que j’ai une connexion internet où je vais (vous devriez me voir d’ailleurs quand je n’en ai pas…c’est assez comique).

    Je sais que cette situation dérange beaucoup, et créée parfois de la jalousie. Mais je ne vais pas m’excuser d’être là où je suis. Je sais que je n’ai pas toujours véhiculé le bon message, mais qu’est ce que j’en ai chié pour en arriver où je suis. J’ai eu trop tendance à montrer la simplicité de mon job, et pas suffisamment les sacrifices que j’ai dû faire.
    Mes parents m’ont toujours appris à persévérer, à ne jamais lâcher, peu importe la difficulté, et à me dire que si d’autres y arrivent, pourquoi pas moi ! Mais je ne vous ai pas transmis tout ça..

     

    À la recherche de liberté

    Par moment, je continue de croire que c’est « facile », parce que pour moi ce qui est dur, c’est d’avoir un emploi du temps imposé. D’aller travailler alors qu’il pleut, qu’il fait froid, ou alors, parce qu’au contraire il fait hyper beau, et que j’aurai préféré aller à la plage. Le travail ne me fait pas peur, mais je n’aime pas qu’on m’impose mes horaires, mes vacances etc.. J’aime pouvoir choisir, être libre de ma vie.

    Dit comme ça, ça peut paraitre un peu utopiste, mais lorsque j’ai lu le livre « l’entreprise du 21ème siècle » de R. Kiyosaki, j’ai compris que je n’étais pas folle et que c’était possible.

    Toutes ses personnes vivant de leur blog, de leur chaine Youtube, de leur compte insta, de placement de produits, de la vente de leur formation… me faisaient rêver. Eux avaient le style de vie que je voulais. Et quand je suis tombée sur le marketing de réseau il y a presque 3 ans, j’ai compris que c’est ce qu’il me fallait.

    Retour à la réalité

    En revanche, je n’avais pas prévu que ce soit aussi éprouvant, enrichissant, distrayant, tout ce qui peut se finir en -yant !

    Lorsque j’ai démarré, j’ai dû énormément me former. (Et je me forme toujours d’ailleurs, car j’ai encore des compétences à acquérir). Après ma journée de travail à l’hôpital, je me précipitais chez moi, pour apprendre à faire des vidéos, à les monter, à me créer un réseau, à prendre confiance en moi (merci le développement personnel), à apprendre le community management, à former mes équipes (et oui, ça s’apprend de former les gens.. Pour preuve, regardez les profs !), la vente, la gestion de la relation client, l’organisation..

    Si vous saviez le temps que j’ai passé à leur faire des vidéos de formations sur mon groupe pour mon équipe, à partager mon écran, à transmettre tout ce que j’avais appris de mon côté, à aller à des séminaires..  Tout ça sans vacances, sans week-end. Le seul gros week-end que je m’étais accordée l’année dernière, c’était en Février pour mon anniversaire, à la Thalasso. Mais finalement, je l’ai passé à bosser !

    Je n’ai absolument AUCUN regret, et si tout était à refaire, je referais pareil.. avec les mêmes sacrifices.

    Mais du coup…Comprenez que je ne peux pas m’excuser d’avoir ce que j’ai, la vie que j’ai.. Je ne suis pas née avec une petite cuillère en argent dans la bouche, je ne suis pas, non plus née du mauvais côté de la frontière, mais mes parents m’ont vraiment appris que dans la vie, si tu veux réussir, il faut te surpasser, et bosser ! Qu’il n’ y a pas de secret, qu’on n’a rien sans rien ! Je suis fière de ce que j’ai réussi à faire, ce que j’ai réussi à créer.

    Malgré tout ce qui s’est passé, c’est en partie grâce à ça qu’aujourd’hui on peut investir dans l’immobilier, (et pas n’importe quel bien, un loft en bord de mer) et que V. peut changer d’orientation professionnelle. Ce n’est pas la première fois que je vis un moment dur dans mon activité, et je sais que ce n’est pas la dernière..
    En tout cas, j’en sors grandi.. J’ai appris à en tirer des leçons, à me remettre en question..

    2018 s’annonce être une belle année..

    J’ai donc décidé de tenir mes résolutions, ce qui ne devrait pas être trop trop dur, sachant que ce sont des choses que j’aime, et qui me manquent.. D’avoir le sourire tout le temps, de ne plus me laisser affecter au point d’être absente des réseaux sociaux et de développer encore plus mon activité.
    Je pense également revenir plus souvent ici sur le blog pour ce genre de billet d’humeur.
    Qu’en pensez-vous ?

    En tout cas je vous embrasse très fort. Merci pour tout !
    Je vous souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle année, et surtout de croire en vous et en vos projets.

    With love…

    explication

    Comments

    1. 4 janvier 2018 / 19 07 44 01441

      Merci à toi pour tes voeux de bonne année et je t’en souhaite tout autant ainsi que de tenir tes résolutions voire même d’y voir l’avancée sur ton blog ! 😉 Je t’embrasse <3

      • neufansdecart
        5 janvier 2018 / 12 12 47 01471

        😘❤️

    2. Justine
      4 janvier 2018 / 19 07 45 01451

      J’adore cet article 🙂 ce qui ne tue pas rend plus fort 💪🏼

      • neufansdecart
        5 janvier 2018 / 12 12 48 01481

        Exactement 💪🏻
        Merci 😘

    3. Naji
      4 janvier 2018 / 20 08 59 01591

      Merci pour ton partage Margaux, avoir le cran de nous livrer tes états d’âme, tes doutes font de nous des personnes plus confiantes en l’avenir parce que la réalité est bien là : nous passons tous par la!

      • neufansdecart
        5 janvier 2018 / 12 12 50 01501

        Comme tu dis, nous passons tous par là..
        Merci à toi d’avoir pris le temps de me lire ☺️☺️

    4. Daniel
      5 janvier 2018 / 1 01 23 01231

      Wahoo tu as raison vis ta vie on en a qu une il faut la vivre a fond et en faisant ce qu on c est encore mieux
      Bonne et heureuse année bisous

      • neufansdecart
        5 janvier 2018 / 12 12 50 01501

        Merci ☺️
        Bisous 😙

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :

    Vous recherchiez quelque chose?